Le chat mentait

Thomas Montgomery, 47 ans, physique ingrat, se faisait passer pour un éphèbe de18 ans. Plus commode pour draguer sur Internet. Il pimentait le chose en prétendant être un Marine, de retour d'Irak. Il réussit à charmer une étudiante par "chat" (bavardage et non pas miaou) interposé.foto
Brian Barrett, 22 ans, chassait sur ces mêmes plates-bandes virtuelles. Thomas s'est débarrassé du concurrent Brian au calibre 30. Erreur. La jeune fille de 18 ans en avait en fait 50. Mary Sheller avait "emprunté" l'identité de sa fille (et son image) pour harponner l'âme soeur sur le "chat".
(Buffalo News, Etats-Unis)


Comme disait le Sphinx affamé : "Soyons clair, je ne parle que par énigmes"
- "Soyons honnête, je suis délicieux et je mens toujours", répondit le Crétois.
- "Je ne mens jamais moins que les autres", ponctua le chat.

Aucun commentaire: