Terreurs et bonheurs polaires

Si vous vous rendez dans le grand Nord mystérieux, quelques utiles détails :

- Non, nanuk ne cache pas sa truffe noire pour approcher les phoques et les croquer. C'est une légende qu'ont répandu joyeux drilles et ceux qui n'ont jamais vu d'ours de près.

- Mais nanuk sait chasser. Dans le Nord, quand on hiverne, et que les toilettes sont à 50 mètres de la cabane, on s'y rend à deux, avec les lampes et le fusil, et les chiens, et l'on regarde bien dans les coins. Nanouk est affamé, à l'approche du printemps. Alors si le coup de la truffe veut dire "attention à vos fesses", continuons de le colporter et rions (jaune) de notre étrange ami.
photo
- Non le poil de l'ours n'est pas blanc. Il est incolore, sans pigment (et souvent sale). Comme nos cheveux blancs. C'est l'effet de la lumière sur ce poil transparent (diffusion) qui crée cet effet de lait.

- Qui n'a pas lu "La vierge froide et autres racontars" (Jorn Riel, chez 10/18) devra l'emporter dans son sac, pour les longues séances de veille solitaires (le guet des ours). Je recommande particulièrement la dernière nouvelle : "Le Roi Oscar". Bon il n'est pas question d'ours, dans celle-ci. Mais dans cette rafale d'humour on soupèsera l'effet que produit l'isolement et la longue plainte du vent. Hommes fragiles à la viande délicieuse, méfiez-vous !

Aucun commentaire: