Où suis-je ?

Chronique France Interfoto
Pour commencer, je vais vous demander de bien vouloir vous livrer à une petite expérience.

Attention cette épreuve ne concerne pas tous ceux dont la sécurité, ou celle des autres, depend de leur vision ou de leur attention. Si en ce moment vous conduisez, pilotez, êtes en train de pratiquer une opération à coeur ouvert, ou même si vous sautez sur un trampoline, ne le faites pas.

Voila vous allez fermer les yeux.
Sans tricher.
Puis lentement, en prenant le temps, vous allez toucher le bout de votre nez, alernativement avec votre index droit, puis le gauche.
Puis plus dur, maintenant, vos oreilles. Ca y est ?

Vous savez ce que vous venez de faire ?
Vous venez d’utiliser votre 6eme sens, celui dont on ne parle jamais : la proprioception

La proprioception est une fonction sensorielle et motrice très importante. C’est à travers elle que nous pouvons avoir un « ressenti » de notre corps et de ses mouvements dans l’espace. C’est à elle que nous faisons appel lorsque nous exécutons un geste de mémoire, mais aussi lorsque nous apprenons des comportements nouveaux, dans la vie, dans un sport, une activité. Fondamentalement, elle inscrit notre "moi" dans l'espace, et cela très vite après notre naissance, en quelques mois.

Les pilotes de F1, qui apprennent un circuit, les skieurs de descente, mais aussi les astronautes, ou les musiciens, les cambrioleurs qui doivent éviter les capteurs laser. Le joueur de Wiii aussi. Enfin des que nous devons mémoriser des gestes très précis. C'est à dire out le temps. Par exemple la position que vous avez en ce moment, installé à cette table, pour lire cet écran, est inscrite dans votre "mémoire" proprioceptive.

Tous ceux qui tapent avec deux doigts sur leur clavier de traitement de texte peuvent essayer d’ailleurs, de fermer les yeux pendant qu’ils écrivent. Ils se rendront compte que leurs doigts continuent de courir sur le clavier et qu’en fait ils connaissent les positions des lettres sur le clavier, sans les avoir jamais apprises.

Quelles applications ? La réalité virtuelle, comme dans les simulateurs, la Wii, mais aussi le clavier invisible, par exemple. Sur le blog techno de "New scientist", on trouvera un projet de clavier d’ordinateur virtuel, qui n’existe pas, les doigts venant juste tapoter là bureau là où devraient se trouver les touches… Les mouvements étant détectés par un système laser.

On fait des erreurs, forcément. Ce n'est pas très grave : l’ordinateur est capable, avec les séquences de lettres mal frappées, de restituer les mots corrects, par une correction instantanée, comme le système de nos téléphones.

On trouvera sur Internet des sites baratino- marchands, qui tenteront de vous vendre toute une série de gadgets pour développer chez vos enfants le système proprioceptifs

Vous voulez que je vous dise ce que j'en pense ? Avec un peu d’imagination et de bons sens, si votre enfant tombe, se heurte, ou a une mauvaise image de son corps, un peu de balançoire, de la piscine, des jeux avec sa de couchage, et cela devrait déjà aller mieux. Pas besoins du bidule vibrant, du machin glacé, ou de la brosse sensorielle (je vous jure que cela existe, mais pas de lien ici, désolé).

On pense aussi aux âgés. Entrenir son corps, bouger, pratiquer ne serait-ce que la bagatelle, la randonnée ou le tango, c’est excellent, les amis.

Sujet plus grave
Il y a cette relation, soupçonnée, entre des défauts de proprioception, et la dyslexie

En fait il faudra consulter. Car il y a débat

Mais des études suggèrent que les défauts du système postural fin provoquent des déséquilibres du tonus occulaire. Les muscles oculaires des dyslexiques présenteraient une activité saccadée anormale en raison d’une asymétrie de tonus . S’y ajoute une mauvaise localisation des mots car les saccades oculaires n’amènent pas le regard au « centre» des mots. (le « centre de gravité d’un mot ou d’un groupe de mot est l’endroit où le regard doit se poser pour permettre le « décodage » du mot).

Pour en savoir plus, en général


Pour vous changer les idées, ce très petit film : "Comment peler une pomme de terre en 10 secondes" sans se fatiguer, et même dans le noir.


2 commentaires:

corine a dit…

Bonjour,
j'ai écouté votre chronique avec attention et je voulais vous dire qu'en tant que psychomotricienne travaillant auprès d'enfants déficients mentaux depuis presque 15 ans, je ne suis pas étonnée de ce que vous semblez découvrir et que nous appliquons à un niveau thérapeutique depuis bien longtemps.Bien sur que tonus postural, vision et efficience praxique ou intellectuelle sont liées, c'est même le concept inhérent à ma profession....
Dommage qu'encore une fois qu'on ne parle jamais que des psychologues ou des orthophonistes dés qu'on aborde l'intelligence, comme si le corps (au sens vrai: entité perceptive -réceptrice et émétrice- mais aussi effective)n'avait rien à voir dans tout cela.
J'espère qu'une aute fois vous penserez aux psychomotriciens et à leur contribution dans ce domaine.
Merci pour vos émissions.
Corine

(.) a dit…

Merci de cette précision !
C'est bien noté.
Bien à vous
pl