Camouflages ?

Transformisme d'encre. Ou comment lorsque l'on ne sait plus se faire passer pour ce que l'on est pas, l'on renverse l'encrier.

"J'ignore ce qu'est la Nature : je la chante.
Je vis à la crête d'une colline
dans une maison blanchie à la chaux et solitaire,
et voilà ma définition."
(F. Pessoa, Le Gardeur de troupeaux, XXX)




Trouvé ICI

Aucun commentaire: