La contagion de la révolution (française)




Il s'agit des époques où la "révolution" du système métrique (ou S.I. aujourd'hui : le mètre, le kilogramme, la seconde, l'ampère, le kelvin, la mole et la candela) fut adopté en différentes contrées
Source
L'éclairé rationalisme des Lumières aurait donc emporté la partie et contaminé le monde entier ?

Désolé pas tout à fait.
Des poètes ? Des obstinés Quelques villageois ici et là résistent.

(étasuniens, libériens, myanmariens : cherchez la cause ou l'erreur de ces fétichistes des pieds pouces et autres gallons)

3 commentaires:

Gilles a dit…

Vous pouvez ajouter le Canada à la liste des récalcitrants.
 
Au Québec la plupart des chaînes de télé donnent la température en Celcius (mais pas toutes ; les chaînes en langue anglaise utilisent l'échelle Fahrenheit, sauf la chaîne d'état, CBC) et les distances sur les autoroutes sont indiquées en kilomètres, mais presque tout le monde parle en miles, pieds et ouces.

(.) a dit…

Merci. Mais officiellement le Canada a adopté le système métrique, j'imagine ? Un canadien peut-il confirmer ?

Gilles a dit…

Oui, officiellement en 1871 ! Et de nouveau en 1970, mais de manière tout à fait superficielle, si je puis dire. Ce qui fait que nous avons des absurdités comme "Borne d'incendie à 72,3 M", "Contenu 1,14 L", des petits pots de confiture de "320 ML", etc. (Autrement dit les petits pots sont fabriqués aux États-Unis, en ounces et les distances mesurées en pieds puis converties, quoique cela soit corrigé peu à peu.) Vous remarquerez l'adoption des symboles en majuscules, "plus lisibles". Autre particularité intéressante, on donne la contenance des coffres de autos en litres, et on mesure les liquides en kilos (cette vache produit 10 000 kilos de lait par an). Dernier exemple, on voit souvent "100 kph" (d'après "mph", mile per hour) plutôt que 100 km/h car les gens continent à penser en système anglais.