Roman assis

Bon j'imagine que ce n'est que moi.

Déjà "salon" du livre, mais alors "Assises internationales du roman"... Cela fait déferler en moi la furieuse et urgente envie de me réfugier aux antipodes, Conrad ou Melville dans les bras... 

Aucun commentaire: