Combien de filles ? (dial)

Dialogue, terrasse du St Jean, Abbesses (Paris)

(2 types de 35-40ans)


- Moi ?

- Qui d'autre ?

- Je ne sais pas... 90, 150

- Pas mal.

- Et toi ?

- Je tiens un petit carnet, depuis mes 16 ans, la première...

- Un carnet ?

- Je note le physique, la manière, si je tenais fort à elle.

- Combien alors ?

- 623

- Non !

(il sort un vieil agenda Oxford de son sac à dos)

- Depuis quelques années, je prends des photos, je les garde dans mon Mac, je les colle...

- Il y de tout. Des asiatiques, des noires, des rousses... Elles posent à poil ?

- Elles adorent. Et jolies, hein ?

- Oui, mais les sentiments ?

- Ca n'empêche rien.

- C'est un peu... étalage.

- C'est la faute à la première

- Ah...

- Je l'aimais tellement fort, elle m'a embrassé et le lendemain plus rien. Elle m'a mis en morceaux. Depuis chaque fois que j'aime une fille qui ne m'aime pas, cela me met en miettes. Ca recasse les morceaux en plus petit et toujours plus petit. Mon âme c'est de la purée. J'essaie de recoller avec les autres, celles qui ne comptent pas. La photo, c'est comme ma colle.

- Ca marche ?

- Ce sont plus des miettes, à la longue. Des poussières. Celle qui recollera tout sera une sacrée magicienne superglu.

- Tu reprends une bière ?

Aucun commentaire: