Mozart l'esclave


L'été, ses lueurs, ses festivals, quelques pensées, pendant que je suis plongé dans l'écriture de mon prochain roman...

Contre l'esclavage. Jamais, dans l'histoire de l'humanité les esclaves n'ont été si nombreux et si peu "coûteux"

«Parce que la chance et le prestige vous sourient, vous méprisez vos frères.»
Allazim, Acte II, scène 7

Comment l’esprit préserve-t-il sa liberté lorsque l’individu est opprimé ? Zaide surmontera-t-elle sa condition d’esclave par la résignation ou par la révolte?
Pour la première fois à Aix-en-Provence, voici le seul opéra que Mozart ait composé de son propre chef et non sur commande. D’où son relatif inachèvement, sa création posthume et sa rareté.
Par cela même, Zaide se présente comme une oeuvre visionnaire. Destinée par Mozart à fonder la scène allemande des Lumières, elle indique au théâtre occidental la voie impérieuse du sentiment romantique.


En ce moment, Zaïde, de Mozart, mis en scène par Peter Sellars à Aix en Provence...

Pour en écouter, un peu, cette autre version :

Aucun commentaire: