Les charognes mâchouillent leurs costards

Hier soir, au Théatre du Rond Point. Si vous aimez "6 feet under", vous adorerez "la mastication des morts", texte de Patrick Kermann, adapté par Eva Vallejo et Bruno Soulier. Vous adorerez, et bien au-delà, car il s'agit d'un texte à réveiller tous les macchabées !

Avec acteurs vivants (dont Corinne Bastat, excellente), guitare électrique, violon et piano. Un oratorio. Et la langue de se délier autour de ce qui, sinon, la ligotte comme gigot, dans nos sépulcrales et flasques banalités.

Souligner nos détresses et lubies en rapport avec la glaise, les vers de terre et l'oubli gravé dans le marbre : voilà qui fouette les sangs.

Jubilez, respirez, jouissez, macabres asticots !

(jusqu'au 28 octobre, 21h00, relâche le lundi et dimanche 15h30)

Aucun commentaire: