Rigolades et brocolis sauce Nobel

Chronique du 8 oct 2007 (France Inter)

Aujourd'hui et toute cette semaine, c'est Nobel : le prix de médecine a été annoncé ce matin, avec Capecchi, Evans et Smithies pour leurs remarquables travaux sur les cellules souches, suivi toute cette semaine par les autres disciplines : physique, chimie, littérature, paix et économie.
..gros légume fractal..
Mais par ici, nous avons dès aujourd’hui un résultat plus complet :

Je vous le livre

Trois chercheurs de l'Université Nationale de Quilmes, en Argentine, pour avoir découvert que le Viagra aidait les hamsters à se remettre d'un décalage horaire.

Brian Witcombe et Dan Meyer, pour leur rapport médical pénétrant sur l'ingestion de sabres et les effets secondaires de cette opération.

Mayu Yamamoto de l'International Medical Center of Japan, pour une méthode d'extraction d’arôme et parfum de vanille à partir de bouse de vache.

Bravo… Vous l’avez compris, il ne s’agit pas là de vrais prix Nobel. Dès jeudi dernier, l’Association pour la recherche improbable, basée à Harvard, et dont le site est « improbable.com » a décerné ses dix récompenses humoristiques et scientifiques annuelles : les prix « Ig-Nobel » 2007.

Cela pourrait se lire comme Ignoble, mais en fait, c’est IgNobel, qu’il faut dire. Depuis 1991 et quelques jours avant les vrais prix Nobel, elle remet ses prix pour rire, ou pour pleurer, cela dépend. Pour rire : on signale des recherches à l’intitulé amusant. Pour pleurer : on épingle des chercheurs qui se sont fourvoyés dans des travaux euh disons un peu pointus ou saugrenus…

Et la règle est claire : il s’agit toujours de prix récompensant de véritables travaux scientifiques, publiés dans des revues de renom !

Florilège des millésimes précédents, selon le « Le blog-notes mathématiques du coyote » :
Ig Nobel d’Ornithologie: pourquoi les piverts n’attrapent pas le mal de tête (2002);

En acoustique: pourquoi les gens n’aiment pas le son des ongles sur un tableau, par une équipe de trois universités américaines (1986);

Mathématiques: combien de photographies d’un mariage faut-il prendre pour s’assurer que tout le monde ait les yeux ouvert sur au moins une photo,

Physique: comment couper le spaghetti, par des chercheurs de l’Université Pierre et Marie Curie (2005);

Chimie: l’effet de la température sur le fromage cheddar à des vitesses plus rapides que le son (1999);

Biologie: le moustique responsable de la transmission de la malaria, est également attirée par l’odeur des pieds humains que par celle d’un hamburger au fromage;

de la paix: Howard Stapleton, de la firme Merthyr Tydfil, pour son dispositif-à-repousser-les-adolescents (il émet un son audible seulement par eux);

de littérature: pourquoi l’usage des mots les plus longs et les plus compliqués est inutile, par Daniel Oppenheimer, de l’Université Princeton (2006).


J’arrête là, mais allez sur le site, et sur les blogs qui en parlent, c’est tordant !


Dans un tout autre domaine, je vous signale l’activité de la revue Ciel et Espace et plus particulièrement les longs, détaillés et excellents podcasts que l’on déniche sur leur site. Des entretiens avec des historiens et des acteurs du secteur spatial menés par Alain Cirou, à l’occasion du 50ème anniversaire du lancement du premier satellite, Spoutnik.

Cela illustre assez bien, d’un certaine manière, les 5 décennies écoulées depuis le Bibip soviétique, je suis tombé sur le blog du journaliste Paul de Brem. Il n’y a pas encore beaucoup de billets publiés, mais si vous ignoriez qu’un grand voyagiste français propose désormais à son catalogue des vols en microgravité, n’hésitez pas… Cela vaut le voyage en... avion. Bon, il s'agit du blog par un aficionado du vol spatial humain, pour les amateurs seulement, car toute cette agitation autour du voyage dans l'espace m'épuise...

Et si vous vous êtes vous un jour demandé si tout pouvait se traduire en images, je veux dire les théories, les concepts, les lois physiques, je vous signale que c’est aussi la question que pose le chercheur Jean-François Colonna, qui travaille à l’école polytechnique. Il propose un site intitulé VISUALISATION DE LA SCIENCE _et _SCIENCE DE LA VISUALISATION

On y trouvera, esquissé par des ordinateurs appliquant des lois mathématiques, vous savez à la manière de ces magnifiques images appliquant les lois fractales du mathématicien Benoit Mandelbrot, de magnifiques représentations de la réalité.

L’univers, un atome d’hydrogène, quarks et gluons, incertitudes, que veut prouver Colonna ? Quelque chose comme l’image nous parle mieux que les chiffres… Qu'en pensez-vous.


LIENS :
..IG Nobel..
..Wikipédia..
..Le blog-notes mathématiques du coyote..
..Vrai prix NOBEL..


..Podcast Ciel et Espace..
..Nouvelles frontières vend des secondes en apesanteur..

..Sciences de la visualisation..

2 commentaires:

labosonic a dit…

Juste histoire de ne pas tomber dans l'admiratif béat à chaque fois que je passe ici, je vais me renseigner, histoire de percer ce mystère d'arrière cuisine ...
Le brocoli du joli titre, c'est une licence poétique ou la photo est réellement celle d'un brocoli (j'y voyais plutôt un chou Romanesco) ?

Anonyme a dit…

Hello
bien vu
licence il y a
c'est en effet un chou,
croisé en cherchant un brocoli
ah licence chérie !
pl