Media-Tiques


De résidence à Paname, je vous confesse que radio et Tv y sont le plus souvent en mon igloo astreints au silence par le fait de ma volonté et du délicieux bouton "son off" de mes télécommandes.

Parfois pourtant ici ou là le démon curieux en moi leur lâche le son, à mes appareils. Et je demeure alors hypnotisé tel Mowgli par les sifflements du piteux Kaa, tant le concert des médias, m'est assourdissant et silencieux, puisque d'information, dans ce vacarme, il n'y a trace.


Dans cette affaire de l'avion tombé du ciel (horreur malheur des Français à bord, si c'était une bande de Tigres Tamuls on s'en cognerait, combien de tués déjà... ?) je décerne ma palme de la honte et du néant à tous les ex confrères et décideurs rédactionnels qui s'obstinent à montrer les familles choquées, le lieu, l'hôtel où on les tient à l'abri, mais aussi tous ces spécialités et psychologues de bazar qui s'étalent devant micros et caméras, au nom de l'"aide aux victimes".

Quand le néant des médias rejoint le néant médical, et que le politique les instrumentalise de conserve...

Je vous recommande

Aucun commentaire: