L'autre monde


J'avais chaud. Je me levai. Dans ce café il y avait des livres. Des dizaines de livres offerts sur des étagères. Je ne sais pourquoi je ressentais le besoin d'en ouvrir quelques uns. J'étais convaincu qu'entre les pages, au hasard, j'allais trouver quelques mots, une lettre qui me serait adressée.

©

Aucun commentaire: