Codex lux



Elle noua ses cheveux en relevant ses bras, l'élastique dans la bouche, et marmonna :
- Et si le ciel devenait noir, si les étoiles s'éteignaient ?
Il regardait les oeufs cuire dans la poêle. Cela faisait une petite mousse, à la limite du blanc et de l'huile. Les jaunes étaient brillants et on voyait le plafond de la cuisine dedans. Un bon truc pour ne jamais rater ses oeufs au plat, ça. Son estomac gargouillait d'impatience.
- Il y aurait des tas de raisons pour que le noir nous tombe dessus, tu sais.
- Hé, non mais, pourquoi veux-tu qu'un tel truc arrive ?
- Des tas, comme l'univers qui arrive à ses limites, tout fatigué. Ca c'est scientifique...
- Ca fait pas des tas, seulement une.
Il se demandait s'il fallait saler tout de suite ou attendre que les oeufs soient cuits à point. Avait-il une théorie là-dessus ?
- Si je te cite les autres raisons, tu vas me prendre pour une folle.
Elle gloussa en posant les assiettes sur la table.
- Dégonflé.
- C'est juste cuit, fit-il.

©PL

Aucun commentaire: