Que le peuple d'Europe

Document : Strange Maps

L'Europe est au fil des décennies devenue ce morne champ de bataille des lobbies, des eurosceptiques, des libéraux indécrottables, des manoeuvriers de la gauche molle et des chasseurs de subventions. Par ci par là elle sert aussi de chaloupe de secours à des politiques sur le point de couler à pic dans leur région ou pays.

Reste aux peuples à s'emparer de cet espace démocratique. A l'inventer en terme d'enjeux. La seule voie (AMHA) sera celle d'une constituante et d'une convention populaire, capable de renverser ce pitoyable jeu des ambitions personnelles, des particularismes dévoyés, des intérêts obèses de dirigeants se prenant, à peine formés ou élus, pour nos princes.

L'universalité démocratique est un combat. L'aurait-on oublié, par ces plaines encore tièdes du sang de dizaines de millions de prolétaires ?

L'un des rares à oser porter ce fanion universel serait donc Cohn-Bendit ? (ici dans le Monde.fr, face au Président tchèqueet au Président du Parlement Européen, au Palais de Prague :)

(extrait)
"Quelles sont vos relations politiques avec Declan Gaynley ?" demande Dany Cohn-Bendit. Vaclav Klaus se tourne vers Hans-Gert Pöttering : "Pouvez-vous interrompre M.Cohn-Bendit et donner la parole à un autre député ?" Le président du Parlement n'en fait rien. "M. le président, vous avez pris position publiquement en Irlande en faveur de Declan Ganley, cette question est légitime." Extraits du dialogue qui suit : Vaclav Klaus : "Personne ne jamais parlé ici sur ce ton. Vous n'êtes pas sur les barricades de Paris. Je n'ai jamais entendu quelque chose d'aussi insolent dans cette salle !" Dany Cohn-Bendit : "Forcément, c'est la première fois que vous me rencontrez dans cette salle…" Vaclav Klaus : "Si je vous demandais comment les Verts se financent, on en apprendrait de belles." Dany Cohn-Bendit : "Je ne vous ai pas demandé comment vous vous financiez mais quelles étaient vos relations politiques avec Declan Ganley. C'est curieux que vous l'associez à une question de financement." ...

Aucun commentaire: