Les trois langues d'Zemmour


Eric Zemmour annonce avoir découvert qu'il existerait trois formes de langues différentes (ronde, en pointe, en mickjaeger, de gauche à droite sur ce document). Et pourtant certains s'obstineraient, selon lui, à penser que nous sommes semblables.

Je continue à recevoir un fort courrier à propos des "races" et j'en remercie les auteurs, du moins ceux qu'anime une interrogation sincère.

Je ne publie ici ni les "pros", ni les "cons" car de ce blog je souhaite tout, sauf en faire un lieu d'empoignade.

Pour moi, on l'aura compris, les "races" n'existent pas. Point. On peut parler de quantité de choses palpitantes, d'ethnies, de groupes socioculturels, de dynamique et de migrations, d'origines du langage, de structuralisme. Mais je ne souhaite consacrer aucune miette de temps à remuer ce cadavre de concept éculé et piégé qu'est la race.

Au demeurant, ce blog n'est pas techniquement conçu pour affronter une telle marée.

Il y a quantité de pistes et de lieux sur le Net pour se documenter. Et même de la qualité ! A commencer par celui d'Etre Humain, à qui j'ai ré-emprunté ces images et documents, puis ceux sur le racisme, l'arianisme, le nazisme, les pseudos origines génétiques des populations.

Amicale recommandation. Ne vous fiez pas aux arguments soi-disants scientifiques que vous trouverez ici ou là. Tout est maquillable, instrumentalisable. Et bon nombre de gens avancent masqués. Produisez votre propre réflexion, indépendante, à partir de vos observations. Oubliez ces craintes et préjugés que l'on aura fourré dans votre cerveau, il y a longtemps, pour rassurer ou inquiéter l'enfant que vous étiez.





Diagramme de la distribution de la couleur de la peau dans quatre populations humaines. Il montre qu’il n’existe pas trois ou quatre catégories de couleur de peau, mais une variation continue des peaux les plus foncées aux peaux les plus claires. L’on n’est donc pas blanc, noir ou jaune, mais plus ou moins foncé. Ce diagramme montre aussi que quatre populations suffisent pour réaliser un dégradé continu de couleurs de peau. Document NvB/LGB/UNIGE.

Aucun commentaire: