Mouans des étoiles


Ce week-end, au festival du livre de Mouans-Sartoux, à quelques minutes de vol d'abeille de la Croisette. Un lieu étonnant de chaleur (humaine) et de qualités d'échanges. J'y modérais, entre autres, un débat sur "hommes et femmes, différences ou différends", en fort stimulante compagnie : Françoise Héritier, Gisèle Halimi, Catherine Vidal, Marie-Joseph Bertini, Marie d'Auzon, Nadia Khouri-Dagher.


Bravo à Marie-Louise Gourdon de faire vivre ce moment surprenant, avec le soutien de son bataillon d'enthousiastes.

Ce qui m'aura fait sourire ? Des rencontres, comme celle de l'excellent Donald Grant (tenant le crayon sur la photo), et ce garçon emmiellé de plaisir, contemplant la planète imaginaire que l'Auteur, sur la page de garde de son livre sur les fusées et les navettes spatiales, lui inventait, rien que pour lui.

Ainsi les petits garçons continuent-ils à mettre leurs coudes sur la protection de la nature, pour mieux contempler les étoiles en rêvassant. Les filles, ce serait plutôt le contraire. Enfin, en majorité, bien entendu.

Comme dit Catherine Vidal, c'est dès le berceau que nous, parents, leurs étirons les neurones en poupées roses et autos bleues. Il fallait voir le papa de ce garçon bouillir de plaisir, que son grand choisisse ce livre sur les fusées...


Aucun commentaire: