Tous aveugles, N

Je reviens, en plus bref et plus clair, sur la zone aveugle ou "blind spot" en anglais. Vous le savez, j'aime les métaphores scientifiques, qui confinent à la poésie. L'idée de savoir que nos yeux ont des larges zones aveugles, quelque part me met en joie. En effet, la fresque visuelle, le monde tel que le composent nos yeux, est un reconstruction mentale.

A mon sens, savoir cela (et le constare, le ressentir dans la petite expérinece ci-dessous) permet de relativiser ses certitudes sur ce qu'est le monde, sur ce que nous sommes capables d'en percevoir, et la façon dont nous le pensons. Prenons garde à ne pas prendre des vessies pour des lanternes, et à ceux qui font oeuvre d'illusionnistes.

Il est impossible d'éviter tous les panneaux ? Certes. Mais un oeil averti en vaut une infinité...

L'expérience :




Sans tricher, fermer l'oeil gauche et viser la croix avec le droit. Le point noir "disparaît". Pfuitttt.

L'explication : la zone sensible, la rétine (en rouge) comporte une tache aveugle, qui correspond au point d'arrivée du nerf optique, le point noir sur ce schéma.





SOURCE (en anglais)

Aucun commentaire: