d'imperceptibles mouvements traversaient la lumière dérobaient leurs coeurs

Aucun commentaire: