Ton corps tu nies qu'il est

Le vrai sang de Novarina (actuellement à l'Odéon) c'est du Valère Novarina. On aime on adore on en mange on en redemande jusqu'à faire de son ventre un trop plein ou un trop vide. Devinez en ce qui me concerne.

Oui j'en raffole trop pour m'attarder à en causer et d'ailleurs "le temps je le casse avec mes dents". Pour des critiques ressemblantes on pourra visiter Rue89. et d'autres endroits.

Ce sont les morceaux de chair qui m'intriguent davantage en ce moment que les tubes de mots.

Il y a elle.

Son souffle, rauque, sa diction de merle étonné à qui serait tombés des mots. Cela fait trois jours que je suis sorti de l'Odéon. Et cette voix est en moi. Non c'est vrai si les comédiens se mettent être des artistes qui font juste leur travail en place d'aller se faire des noeuds dans le langage mais où va l'homme nauséabond ?

Ici dans "l'Acte Inconnu", vers 1.30, la rousse "l'univers contient l'espace".


Allez comment c'est son nom ?
On ne le répétera toujours.